Les objectifs pédagogiques


Qu'est-ce qu'un objectif pédagogique selon la démarche préconisée dans les ASL?

Les objectifs pédagogiques travaillés en ASL visent l’acquisition ou le renforcement des compétences sociales en communication. Ce sont des objectifs fonctionnels, généraux et transversaux de type : « se présenter en tant que parent d’élève », « comprendre les injonctions de l’agent de surveillance du musée », « exprimer son incompréhension à la secrétaire de la PMI », « apporter les documents requis lors de son dépôt de dossier de demande de logement », « respecter la zone de confidentialité à la banque »… Le traitement des objectifs pédagogique en ASL est toujours contextualisé.

Les objectifs pédagogiques  articulent donc les :
- informations relatives aux espaces sociaux et culturels,
- situations de communication rencontrées dans ces espaces sociaux et culturels,
- et la connaissance des codes sociaux…
Il s’agit d’articuler le « mieux connaître » avec le « faire ».

Carte des compétences visées en ASL

Les séquences filmées ASL en images :

Pour aller plus loin, vous pouvez suivre les formations sur la mise en oeuvre d'un atelier pré-emploi ou d'un atelier parentalité scolaire

La progression pédagogique

Partir de l’observation des espaces sociaux pour fixer des objectifs pédagogiques puis établir une progression :Les situations de communication sont contextualisées et donc complexes, telles qu’elles sont dans la vie réelle. Etablir une progression est donc capital. A la fois en déterminant des priorités et en choisissant ce qui va être travaillé selon la phase abordée (découverte- exploration- appropriation).
En phase de découverte sont travaillés des objectifs tels que :

  • Nommer, localiser la structure
    Connaître les modalités de fonctionnement
    Identifier les intervenants
    Associer la structure à ses documents…

En phase d’exploration, des objectifs tels que :

  • Constituer un dossier avec les documents requis
    Se préparer à interagir avec un intervenant extérieur

En phase d’appropriation, il s’agit de :

  • Rendre compte d’une situation,
    Transmettre des informations sur… à un tiers,
    Faire des propositions pour…

Indiquons d’ores et déjà qu’il n’est pas toujours nécessaire de passer par la phase de découverte si les participants maîtrisent déjà les objectifs de cette phase.

Les objectifs pédagogiques sont travaillés de façon transversale. Un même objectif sera travaillé dans des contextes différents.
L’exemple des « présentations » est représentatif de la démarche. L’acte de langue « se présenter » ne sera pas travaillé comme l’objectif premier d’une première unité d’apprentissage. La méthodologie des ASL met en évidence qu’on ne dit pas la même chose selon les contextes : dans le cadre de l’Atelier ; au guichet de la préfecture ; pour se présenter à l’institutrice… Le formateur-animateur fera donc travailler l’acte de se présenter dans des situations réelles, plusieurs fois dans l’année, en faisant observer ce qui est similaire ou non dans ces différentes situations.
Les situations de communication sont contextualisées et donc complexes. il faut, pour les acquérir, les travailler  plusieurs fois selon des modes d’animation différents.
Au lieu de travailler « se présenter aux autres participants de l’atelier » 1 fois 2 heures consécutives, le formateur-animateur mettra en place des activités pour travailler «  se présenter aux autres participants de l’atelier » 4 fois 30 mn en l’articulant avec d’autres objectifs liés à l’espace social « l’Atelier et sa structure ». Plus tard, lorsque sera abordé un autre espace social les participants travailleront « se présenter à : l’instituteur- la sage femme- le guichetier »…

Les objectifs pédagogiques seront donc travaillés plusieurs fois sur la base d’un temps d’activité assez court.
Enfin, le dernier point concerne la place des participants dans ces activités pédagogiques. Pour qu’il y ait passage à l’acte, les objectifs seront travaillés sur plusieurs séances selon des modes d’animations différents. Le formateur-animateur fera travailler le même objectif en proposant des activités collectives, puis des activités en sous-groupe puis en individuel.

Le formateur-animateur pourra ainsi utiliser l’hétérogénéité de son public pour mettre les plus débutants en observation, puis travailler en sous-groupe, jusqu’à faire seul.

Exemple d'une progression pédagogique pour travailler l'association ou le centre social (12.7 Kio)

Préparer une séquence pédagogique

Etablir des objectifs pédagogiques
Pour établir les objectifs pédagogiques en ASL, les formateurs-animateurs partiront de l’observation de situations réelles. Il s’agira d’analyser ces situations de vie et de s'interroger sur les questions suivantes :
· De quelles informations ai-je besoin pour connaître cet espace social : où sommes nous ? Qui sont nos interlocuteurs ? Quand y va t-on ? Pour quoi faire ?
· Quels sont les actes de langage qu’il faut maîtriser : qu’ai-je besoin de comprendre, dire, lire et écrire dans ce contexte ?
· Quels sont les codes sociaux qui entrent en jeu dans ce contexte : quelles attitudes attend t-on de moi?

Grille d’observation d’un espace social pour déterminer des objectifs pédagogiques  à lien grille

     Pour vous approprier la pédagogie vous pouvez suivre plusieurs modules pédagogiques :
     
- Observer un espace social - Concevoir des contenus pédagogiques - Comment travailler la langue en ASL - Didactiser des documents authentiques - Les techniques d’animation : jeu et théâtre - Travailler les codes sociaux
 

Les pratiques d’évaluation

  • Accueil
    L'entretien d'accueil vise à explorer les demandes et  disponibilités des personnes, vérifier si leurs besoins correspondent aux actions proposées par l'association et prévoir d'éventuelles orientations.
  • Positionnement
    Il permet de faire émerger les acquis et les besoins des personnes quant à leur utilisation des espaces sociaux de proximité et leur degré de communication dans ces espaces.
  • Suivi
    Il est effectué tout au long de l'année au moyen de points d'étape et du développement du processus d'auto-évaluation. Il permettra d'éventuelles orientations et réajustements au sein des ateliers.
  • Bilan
    Le bilan a pour objet de formaliser, avec le participant, les changements apparus au cours de l’atelier et de faire un point sur ses projets.
  • Autoévaluation
    Le traitement d'un même objectif sur plusieurs séances induit la mise en place d'activités d'autoévaluation pour valider les acquis.

Pour vous approprier les pratiques d’évaluation vous pouvez suivre le module:
- De l'accueil au bilan- Utiliser le livret de positionnement- Utiliser le livret de suivi du participant